Vent Du Nord

La plus grande sélection
de bières en Estrie depuis 2002

Une coupe Longueuil pour l’inclusion sociale

Par Catherine Foisy

C’est l’histoire d’un propriétaire de dépanneur de bières de microbrasseries qui avait le cœur encore plus grand que la sélection de bières de son commerce. Il décide de se faire pousser les cheveux, mais il ne sait pas encore pourquoi. Sa chevelure devient de plus en plus imposante et rapidement, il s’aperçoit que les gens le dévisagent. S’en suit l’idée de créer une bière. Mais pas n’importe laquelle. Une bière pour faire tomber tous les tabous : La Coupe.

La Coupe sera disponible pour la toute première fois au 5e Dégustabière les 2, 3 et 4 novembre prochain. Elle sera ensuite mise en vente dans nos deux boutiques la semaine suivante.

Photo_Sutton1L’autobus Macadam J, le vent dans les voiles

Le Vent du Nord souhaitait aider sa communauté en lui versant un peu de sous. Après tout, c’est grâce à cette même communauté qu’il vit et continue de vivre autant. La meilleure façon de la remercier, c’était de s’impliquer. S’impliquer en conservant notre identité, celle de vendeurs de bonne bière. De porte-voix de l’industrie brassicole pour emporter de l’Estrie.

C’est pourquoi aucun sou des ventes n’ira au Vent du Nord. Pour chaque bière vendue, tous les profits iront directement à l’autobus Macadam J, qui arpente les rues de Sherbrooke pour accueillir les jeunes et moins jeunes en quête de chaleur, d’échange, d’écoute, d’amitié. Pour chaque bouteille de 500ml vendue, 4 $ sera remis à l’autobus afin de lui permettre de sortir plus souvent. D’être plus présent pour tous ceux et celles qui en ont besoin.

« Plusieurs veulent simplement aller briser l’isolement, boire un café à bord de l’autobus », mentionne Étienne Bélanger-Caron, directeur général de la Coalition sherbrookoise pour le travail de rue.

Emmenez-en des cafés.

Photo_Sutton2L’Auberge Sutton Brouerie brasse pour la cause

Sans hésiter, Patrick Roy, fondateur de l’Auberge Sutton Brouerie et brasseur en chef, accepte de brasser la bière et de ne faire aucun profit avec celle-ci. Même qu’il insiste sur ce dernier point.

« On avait le goût de faire une différence quelque part. Ou d’aider à faire une différence quelque part. Parce qu’au final, on ne fait que brasser une bière. »

Sans vous dévoiler la saveur de la bière, disons simplement qu’il y est allé avec quelque chose qui va rejoindre un grand nombre de petits et grands amateurs de bière. Une bière qui ne discrimine pas, une bière inclusive, sans élitisme. Une bière pintable, une bière dont on ne se lasse pas. Mais surtout, une bière qui ne tombe jamais sur le cœur. Une bière qu’on aime tous, et encore plus parce qu’elle nous permet de nous aimer entre nous.

Rappelons que La Coupe sera servie en primeur au 5e Dégustabière avec un accord de L’Empreinte. Elle sera disponible la semaine suivante à nos deux magasins. C’est ta chance de boire une bière qui en plus d’être bonne, est belle. Belle pour toi, et pour tous ceux qui font de notre Sherbrooke un Sherbrooke aussi accueillant.

Santé, amateurs de bière et bonne Coupe! 

As-tu ton billet pour le 5e Dégustabière?
Passe-nous voir ou achète-les en ligne ici, c’est bientôt!

Inscris-toi à notre infolettre!

Pas plus qu’un courriel par mois, juste assez pour te tenir au courant de ce qui se passe en région.