Vent Du Nord

La plus grande sélection
de bières en Estrie depuis 2002

Le Refuge des brasseurs brasse enfin sur place

Par Catherine Foisy

Mars 2015 : le Refuge des brasseurs ouvre ses  portes. Dès lors, les trois copropriétaires font une demande de changement de zonage et d’obtention de permis de brassage artisanal. Pas moins de deux ans plus tard, le tout est enfin réglé. Début mars, ils obtiennent enfin le permis en question. Il y de quoi se réjouir! La microbrasserie du quartier universitaire offrira dès le 14 avril des bières brassées sur place.

Jusqu’à tout récemment, le Refuge des brasseurs avait une entente avec Brasseurs du Monde : ceux-ci brassaient leurs recettes de bière. Plus maintenant : depuis quelques semaines déjà, le Refuge brasse à la maison!

Photo_Refuge - 1

Une offre plus personnalisée, plus grande

Pour les habitués de la place, soyez rassurés, vous pourrez continuer d’y siroter vos bières préférées. Les copropriétaires Louis-Philippe Brault et Myriam Tremblay Collin comptent ajouter leur touche personnelle aux bières que vous connaissez déjà. Maintenant sans restriction (ou presque) puisqu’ils brassent sur place, le duo de brasseurs s’amusera à modifier les recettes afin d’obtenir des bières encore plus savoureuses.

Des recettes améliorées pour amateurs de bière

La première de leurs bières à être brassée à la maison était La Planque, une session blond ale.

« Pour celle-ci, on a complètement changé le houblonnage. On utilise maintenant le houblon El Dorado. Un houblon aux teintes fruitées-tropicales. En plus de cela, on a opté pour le malt d’Innomalt, question d’encourager ce qui se fait à Sherbrooke », explique Louis-Philippe.

Le sourire aux lèvres malgré la fatigue qui l’envahissait comme elle venait de terminer une nouvelle brasse, Myriam ajoute :

« C’est pratiquement une nouvelle bière. Ça reste quand même une blonde super accessible pour ceux qui ne s’y connaissent pas trop en bière, mais elle est juste assez personnalisée pour que les connaisseurs y retrouvent le petit plus qui fait qu’une bière est bonne. »

La Caverne, qui se voulait une saison noire, sera désormais à mi-chemin entre une stout et une porter. Myriam et Louis-Philippe s’inspirent de la recette initiale, mais vous proposeront une bière raffinée qui, selon eux, sera meilleure que ce que vous pouviez déjà boire.

17792524_10154713457144965_930150836_n

Des aimées de la clientèle qu’on ne peut changer

La Sarcophage, par exemple, restera très similaire à ce qu’elle est actuellement. Il faut dire que le but d’améliorer les recettes de leurs bières est d’abord et avant tout de satisfaire leur clientèle. Dans le cas de la Sarcophage, les gens l’aiment et la redemandent.

Et, de nouvelles bières!

Vous l’aurez deviné, en plus de tout cela, l’offre sera également grandissante. Le menu de bières régulières ne fera que grandir au cours des prochaines semaines et des bières saisonnières verront le jour. Pssssstttt! La première « nouvelle bière » à faire son apparition sur le menu sera une cream ale.

Quelle bière rêveraient-ils de brasser?

Pour Myriam, ce serait une barleywine ou une triple. Pour Louis-Philippe, ce serait probablement une strong scotch ale brassée par décoction, une technique de brassage qui consiste à prélever une partie de l’empâtage et à la porter à ébullition avant de la remettre dans la cuve et de faire augmenter la température de la solution (la bière). Peut-être pourrons-nous boire ces types de bière prochainement? C’est assurément un dossier à suivre.

Rappelons que les deux premières cuvées de bières brassées sur place (La Sarcophage et La Planque réinventée) couleront dans les fûts du Refuge des brasseurs dès vendredi prochain. La Caverne modifiée et leur nouvelle bière seront quant à elles disponibles dès la semaine suivante. Puis pour ceux qui souhaiteraient les déguster dans le confort de leur salon, il est maintenant possible de remplir des cruchons. Informe-toi.

On s’y croise? Santé, amateurs de bière!

As-tu vu le calendrier d’avril pour connaître tous les évènements de bière qui se passent en région?

Inscris-toi à notre infolettre!

Pas plus qu’un courriel par mois, juste assez pour te tenir au courant de ce qui se passe en région.