8 bières sans alcool testées pour vous! 27 novembre 2014

8 bières sans alcool testées pour vous!

On se fait demander de la sans alcool depuis si longtemps… et enfin nous avons réussi à consolider une offre variée de bières pour femmes enceintes et chauffeurs désignés. Nos conseillers ont dégusté, une à une, les 8 bières sans alcool maintenant disponibles à votre Bières Dépôt préféré.

Wô minute. Sans alcool, ou désalcoolisée ?!

Un breuvage à moins de 0.5 % d’alcool est légalement considéré comme étant sans alcool. Sans tomber dans les technicalités pour expliquer comment une bière peut être désalcoolisée, l’essentiel est de se rappeler qu’il y aura toujours des traces d’alcool dans une bière, même si celle-ci est vendue comme une bière sans alcool, à 0.0 %.

C’est clair ? Toujours. Il n’existe aucun processus de désalcoolisation parfait, que ce soit par osmose, par ébullition ou par dépressurisation.

Screen Shot 2014-11-27 at 11.59.06 AM

0.0 %, ça peut aussi être 0.049 % …

Mais consolez-vous. Dites-vous qu’un jus de raisin a probablement autant d’alcool, sinon plus. Une étude a d’ailleurs démontré que plusieurs aliments de notre cuisine, allant du 7up à la pâte à pizza en passant par le pain aux raisins et les crackers de Ritz, contiennent des traces d’alcool. C’est normal; la fermentation est un processus naturel qui précède l’utilisation de levures en sachets de plusieurs centaines de millions d’années. Alors, ne virons pas fou pour une bière qui indique <0.5 % d’alcool ; il y a une raison pour laquelle ce n’est pas considéré comme une boisson alcoolisée!

Suffit le niaisage; on déguste.

Alors voilà. Nous avons dégusté 8 bières provenant de 5 brasseries allemandes différentes. L’avantage quand c’est allemand, c’est qu’on est certain que les ingrédients sont limités à de l’orge, de l’eau et du houblon. Pas de sucre ajouté!

Dans le line-up, 6 lagers (dont une ambrée) et 2 hefeweizen.

20141124_141524sm

Bitburger Drive

0.0 %. Mais…

Pendant que le fer est chaud : même Bitburger, qui réclame que sa Drive titre 0.0 % (pas 0.0% !), mentionne dans la description de produit que cette bière a été fermentée. Mais pour ceux qui y tiennent mordicus, c’est tout de même la moins alcoolisée de toutes les bières disponibles au Vent du Nord.

On verse une bière dorée et claire. Au nez, un arôme qui rappelle bien le style de lager pâle; le pain et les céréales humides sont bien perceptibles, enrobés d’un arôme de houblon légèrement « moufette » qui a sa place. En bouche, une texture très mince et sèche, mais toutefois légèrement amère; elle nous rappelle à tous les flaveurs d’une Heineken, en plus diluée. L’arrière-goût est persistant et sec, mais très agréable dans sa légèreté.

Une bière désaltérante et équilibrée.

Beck’s sans alcool

Selon ratebeer.com, elle titre  0.3 % d’alcool.

Couleur paille, douteusement pâle et cristalline. Au nez : Attention, mouffette! Skunkée comme c’est pas permis, la bouteille verte est probablement en cause. Une fois en bouche, petite déception d’un corps beaucoup trop mince; l’arôme de mouffette ne quitte pas cependant, même qu’il persiste après la gorgée! On a l’impression de boire une eau pétillante tellement les saveurs sont absentes. Rendu là, aussi bien l’arroser d’un sirop quelconque pour lui donner le moindrement de saveur…

Une bière skunkée et sans saveur.

Clausthaler Classic

Exactement 0.45 % d’alcool selon leur site web (qui contient d’ailleurs beaucoup d’information sur les bières sans alcool).

Dorée et claire. Un arôme très distinct de moût, c’est-à-dire de bière avant qu’elle ne soit fermentée. On a l’impression d’entrer dans une brasserie alors qu’ils viennent d’empâter le grain!

En bouche… beaucoup, beaucoup plus de sucres résiduels que toutes les autres. Notre théorie est qu’ils utilisent une méthode de fermentation interrompue pour avoir moins d’alcool à retirer, ce qui expliquerait également l’arôme puissant de moût. La persistance est agréable, les saveurs sont chaleureuses et la céréale est très perceptible. Elle est cependant très riche.

Une bière bonbon et différente.

Krombacher Alkoholfreies Pilsner

Titre 0.3 % d’alcool selon leur site web.

Couleur paille, très claire. Au nez, on retombe dans les odeurs de bière, cette fois-ci rappelant la pilsner allemande, mais encore moins skunk que la Bitburger; la céréale mouillée est mise de l’avant en douceur, ça sent la pils.

En bouche, elle nous surprend avec une texture beaucoup plus ronde et croustillante que la Beck’s et la Bitburger. Elle laisse un plaisant arrière-goût de sucre subtil, avec une persistance juste assez longue.

Une bière veloutée et équilibrée.

20141124_140828 fondu

Weihenstephaner Original Alkoholfrei

Titre moins de 0.5 % d’alcool selon leur site web.

Couleur paille, claire; première de notre dégustation avec un collet persistant. Le nez perçoit des arômes discrets de moût et de houblon. En bouche… surprise! Une minéralité très présente met de l’avant l’acidité d’une manière franche et une finale sèche, voire astringente. Même s’ils sont subtils, les arômes sont très bien équilibrés et le résultat est fort plaisant.

Une bière rafraîchissante et fidèle.

Clausthaler Extra Herb

Exactement 0.45 % d’alcool selon leur site web.

La seule de couleur ambrée de notre dégustation. Au nez, arôme distinct de sirop de mais et de bonbon malté.  En bouche, ronde et très sucrée, avec une drôle d’amertume un peu dérangeante. On dirait vraiment une bière qui n’a pas fini de fermenter! Vraiment pas convaincant.

Une bière lourde et maltée.

Krombacher Hefeweizen Alkoholfrei

Titre au plus 0.4 % d’alcool selon leur site web.

Dorée et trouble. Un nez très banane et légèrement clou de girofle, très typique pour le style, bien réussi. En bouche, malheureusement encore un déséquilibre vers le sucre; cependant les arômes persistent dans la bonne direction, à l’exception d’une légère tendance vers le sirop de banane.

Une bière aromatique et lourde.

Weihenstephaner Hefeweissbier Alkoholfrei

Titre moins de 0.5 % d’alcool selon leur site web.

Dorée et trouble. Un nez plus complexe : épices, girofle, bonbon… et tout d’un coup, crème de maïs. Oups.

En bouche cependant, beaucoup moins sucrée que la Krombacher, avec une texture beaucoup plus fidèle au style. Les épices persistent, mais la crème de maïs laisse place à du carton humide. Pas notre coup de coeur…

Une bière complexe et (relativement) fidèle.

Conclusion

Si nous avions à nommer trois étoiles du match, se serait :

3. Bitburger Drive, pour son équilibre aromatique et de saveurs;

2. Krombacher Alkoholfreies Pilsner, pour son équilibre et sa texture impeccable;

1. Weihenstephaner Original Alkoholfrei, parce qu’elle est à s’y méprendre avec une vraie lager allemande alcoolisée!

Mention spéciale : Pour les amateurs de blanche, nous avons définitivement préféré la Krombacher, mais gardez en tête qu’il s’agit d’un produit assez lourd étant donné la quantité de sucres résiduels!

Autres recommandations sans alcool : les breuvages botaniques Fentimans, dont l’excellente Ginger beer et la limonade victorienne. Une excellente alternative au coca-cola. Toujours disponible au Vent du nord, directement du nord de l’Angleterre!

La grande question :

À quand une bonne bière sans alcool québécoise ? ! …

Partagez cet article

Suis-nous par courriel ou par texto.

Inscris-toi!

Pour ne rien manquer,

suis-nous!

Infolettre

On t’envoie des nouvelles environ une fois par mois pour que tu saches tout le temps ce qui se passe par chez nous. Au menu : chroniques, concours et évènements à ne pas manquer!

Nouveautés textées

On t’envoie un SMS pour te dévoiler avant tout le monde nos nouveaux arrivages de la semaine!