Classiques oubliés 2 : Boulet de poivre fou 17 juin 2014

Classiques oubliés 2 : Boulet de poivre fou

Nos biérophiles matinaux se prêtent à une seconde dégustation à l’aveugle de classiques oubliés des tablettes du Québec. Les verres noirs prouvent encore une fois leur utilité à empêcher le jugement d’être biaisé par la couleur de la bière, et leur capacité à surprendre par un arôme inattendu.

classiques-2

Canon Doppelbock, Brasseurs RJ 

Brasseurs RJ a repris la tradition bavaroise des Doppelbock, un style de lager foncée plus forte que la bière commune, en Bavière brassée généralement pour coïncider avec le carême, mais pas pour le moins servie en petit verre. Bière par excellence pour les viandes grillées de tous genres.

Un mélange légèrement fruité, mûr et terreux atteint le nez et présage un équilibre intéressant de sucre et d’acidité, pointé d’une légère amertume en fin de bouche. La petite astringence qui reste est accompagnée d’un retour d’arômes grillés de céréales.

Une bière complète & présente.

La Vache Folle Extra Special Bitter, Microbrasserie Charlevoix

Celle-ci d’inspiration anglaise, la désignation ESB a commencée dans les années 70 pour une bière forte par les standards de l’époque en Angleterre. La version de Charlevoix est un superbe exemple d’une bière à son meilleure servie tablette, pour accompagner un repas ou pour un savoureux désaltérant de soirée.

Une mousse séduisante emprisonne des arômes céréaliers caramélisés, boisés et mielleux, lesquels s’en prennent rapidement au nez. Les houblons épicés font leur apparition en bouche sur un lit d’amertume agréable et persistente mariée à une acidité simple; la symphonie cesse sèchement et non sans astringence, laissant sur la soif d’une autre gorgée.

Une bière vive & franche.

La Route des épices, Brasserie Dieu du Ciel!

Servie pour la première fois en 2002, une bière de seigle brassée avec une quantité notable de poivre. Il s’agit d’un produit régulier de la collection de cette brasserie, très original mais souvent sous-estimé pour la puissance de ses arômes. Amateurs de poivre avertis.

L’attaque poivrée d’épices à steak est accompagnée d’une petite torréfaction et cède éventuellement la place au côté épicé du seigle qui complémente parfaitement la recette, une fois réchauffé et bien brassé en bouche. Une attaque de texture piquante, légèrement iodée et acide; certains pourront y détecter un arôme de fumée et même un penchant salé sur la langue. 

Une bière éclatante & complexe.

Trois bières goûteuses que nous vous suggérons de redécouvrir!

Devenez fan de notre page facebook pour ne pas manquer la prochaine chronique des Classiques oubliés!

Partagez cet article

Suis-nous par courriel ou par texto.

Inscris-toi!

Pour ne rien manquer,

suis-nous!

Infolettre

On t’envoie des nouvelles environ une fois par mois pour que tu saches tout le temps ce qui se passe par chez nous. Au menu : chroniques, concours et évènements à ne pas manquer!

Nouveautés textées

On t’envoie un SMS pour te dévoiler avant tout le monde nos nouveaux arrivages de la semaine!