Classiques oubliés 3 : Cascade à la fleur de gingembre 18 novembre 2014

Classiques oubliés 3 : Cascade à la fleur de gingembre

Ces bières qui sont sur les tablettes depuis déjà longtemps, se perdent souvent dans l’avalanche de nouveautés chaque semaine. Nos conseillers matinaux font une dégustation à l’aveugle pour vous faire revivre ces classiques oubliés… bien entendu, toujours à l’aveugle et dans un verre noir!

classiques3 

1. Une surprise piquante!

Un nez floral de lavande et de banane, rappelant le savon doux et le pain d’épices. On ne s’attend pas du tout à ce qui s’en vient, jusqu’à ce qu’on la mette en bouche; explosion de gingembre, une seule candidate possible : la Ginger Beer de la Microbrasserie du Lièvre. Une acidité levurée bien présente, beaucoup d’effervescence, un bon piquant dû au gingérol. En rétro-olfaction elle dévoile une tonalité légèrement alcoolique et citrique.

Une bière au gingembre basée sur une recette du Château de Lausanne. La Ginger Beer est une boisson alcoolique fait à base de gingembre; dans ce cas-ci, l’épice est ajoutée au brassage, donc cela n’influence pas la fermentation. Le résultat n’en est pas pour le moins délicieux!

Une bière surprenante & vive.

2. Bien cachée…

Une mousse persistante et dorée dévoile au nez des arômes de bananes très mûres tirant sur le gâteau choco-banane et enrobant quelques notes de noisettes et de caramel qui se dévoilent à mesure que la bière tempère. En bouche, un sucre présent mais pas dominant se pointe sous des arômes encore plus prononcés de pain d’épice, de cannelle et de raisins secs. En avalant, une amertume douce mais très présente colle à la langue, suivie d’une chaleur alcoolique plaisante, avec un net retour de caramel grillé.

Nous sommes perdus. Pas la moindre idée de ce qu’on vient de boire, même en sachant qu’elle se trouvait dans une bouteille de 500ml. On dévoile, on est surpris. La MacKroken du Bilboquet est une Scotch Ale Wee Heavy à 10.8% brassée avec du miel de fleurs sauvages et est réputée pour être très sucrée; et bien! C’était loin d’être le cas. Comme quoi les attentes peuvent parfois amener notre attention sur ce que la réputation d’un produit tente de confirmer…

Une bière complexe & chaleureuse.

3. On s’est fait avoir.

Un nez floral, humide et mielleux, mais très léger, voire presque absent, se présente. En bouche, une amertume franche bien balancée, bien persistante. Les saveurs de céréales se dévoilent sous un jour végétal et un corps mince. Mais de quoi s’agit-il?! Une pilsner, une pale ale? Nous sommes sans référence, c’est dur à dire. 

Et puis voilà, on s’est fait avoir. Il s’agissait bel et bien de la Cascade IPA de Brasseurs Illimités, mais Hugo (qui avait fait notre sélection de bières pour cette dégustation) nous a joué un tour et a glissé un produit datant de plusieurs mois retrouvé caché dans le sous-sol. Dans mes souvenirs, la cascade est très houblonnée et rappelle largement le pamplemousse. Après quelques mois, les arômes ont disparus… comme quoi il faut boire ces produits lorsqu’ils sont frais!

Une bière à réessayer fraîche à l’aveugle… 😉

Voilà!

C’est tout pour cette fois. En espérant vous avoir donné le goût de réessayer ces bouteilles qui font depuis longtemps partie du décor du Vent du Nord, qui s’y fondent comme une horloge sur un mur de tapisserie dont on oublie l’existence… à la revisite des classiques québécois! 

 

Partagez cet article

Suis-nous par courriel ou par texto.

Inscris-toi!

Pour ne rien manquer,

suis-nous!

Infolettre

On t’envoie des nouvelles environ une fois par mois pour que tu saches tout le temps ce qui se passe par chez nous. Au menu : chroniques, concours et évènements à ne pas manquer!

Nouveautés textées

On t’envoie un SMS pour te dévoiler avant tout le monde nos nouveaux arrivages de la semaine!