Que boire le lendemain 28 décembre 2017

Que boire le lendemain

Le matin d’après hier soir… il est rarement facile. Surtout dans le temps des fêtes où on passe chacune de nos soirées à célébrer d’un bord pis de l’autre. Comment faire passer le lendemain de brosse? Même si ce n’était pas une brosse, des fois dans les fêtes, on passe de la bière au vin au digestif au spiritueux et, dans la foulée gustative, on oublie de s’hydrater. Que faire lors d’un réveil difficile? 

On vend pas juste de la bière!

D’abord, parce qu’on est obligés par la loi de vendre autre chose. Mais surtout, parce qu’il existe une panoplie d’excellents produits sans alcool, québécois et importés, qu’on aime s’ouvrir de temps à autres pour donner une chance à notre foie. Voici donc nos remèdes par excellence, ce qu’on aime boire le lendemain d’une soirée arrosée, mais également lorsqu’on a envie de boire quelque chose de rafraichissant en gardant les deux pieds sur terre.

Kombucha : une drôle de bibitte

kombucha

Si tu ne connais pas le kombucha, c’est le moment parfait pour le découvrir. Dans les dernières années, des dizaines d’artisans ont suivi le chemin tracé par Rise depuis 2007 pour produire cette boisson fermentée sans alcool*.

C’est un breuvage fermenté à base de thé, pétillant, acidulé et souvent aromatisé avec des fruits ou des épices. C’est très rafraîchissant, mais c’est surtout une boisson vivante puisqu’elle n’est jamais pasteurisée. La flore de levures et bactéries qui fermente ce breuvage aident la digestion et, dans notre expérience, fait disparaître un mal de tête sur un moyen temps!

On a plusieurs marques en stocks, avec plusieurs saveurs, notamment un bien connu de notre région qui en brasse un à saveur de houblon, Tchaga Kombucha. (Qui est même disponible en fût à notre magasin de Rock Forest! Pour connaitre la saveur du moment, c’est par ici!)

Une eau tonique pour combattre…

tonic water

La malaria? Techniquement oui, parce que c’est pour ça que ce breuvage a été créé en 1858. C’est un breuvage pétillant, variablement sucré et surtout, amer. C’est l’utilisation d’écorce de chinchona qui fortifiait ce breuvage en quinine, un médicament utilisé pour traiter la malaria, explique cette amertume.

Bien qu’on le connaisse surtout pour le fameux gin’n’tonic, il est excellent bu seul. Son amertume plaît souvent aux amateurs et amateures d’IPA, et les différentes plantes et herbes utilisées pour l’aromatiser le rendent savoureux. On a plusieurs sirops différents, auxquels il faut simplement ajouter de l’eau pétillante. On a aussi quelques variétés prêtes à boire, dont la petite bouteille de Sodas 1642.

Une bière sans alcool

bière sans alcool

Le soir d’après, même si on a été sage toute la journée, ça arrive qu’il y a une autre fête qui nous attend. Si on est prêt à boire à nouveau, pourquoi ne pas commencer avec une sans-alcool, ou alterner au fil de la soirée? Le surlendemain n’en sera que moins déplaisant.

L’an dernier, c’était la première fois qu’une bière sans alcool québécoise faisait son entrée sur le marché, et toute une entrée : Bockale IPA sans alcool. Depuis, Bockale a une offre diversifiée.  On a aussi une panoplie d’autres sans alcool internationales à essayer, en plus du soda houblonné.

Le sel, le poil de la bête, ou les deux.

gose et ceaser mix

Notre dernier remède est particulier. En anglais, ils utilisent l’expressien « the hair of the dog that bit you »… c’est-à-dire, combattre le feu avec le feu, prendre une tite bière pour faire passer le mal de tête. On aime bien prendre une gose, le sel qui se trouve dans les bière fait partir un mal de tête assez vite. Ou encore, une bière excessivement légère qui n’écoeurera pas, comme la récente Kölschlaga qui a fait beaucoup parler. Finalement, un bon vieux virgin ceasar si on veut vraiment se tenir loin de l’alcool, c’est nutritif et ça replace un estomac!

En conclusion…

Petit truc de grand-mère :  il paraîtrait que si tu manges une feuille de laitue avant d’te coucher, tu serais davantage enclin à te sentir frais comme une rose au réveil. T’as aussi la possibilité de pas trop boire la veille et d’être en pleine forme le lendemain. Mais on ne te le répéteras jamais assez, l’eau devrait être ta meilleure amie lors de tes grosses festivités. Trop souvent délaissée, on oublie qu’elle peut nous éviter ben des maux. Même volume d’eau que de bière. Pis si jamais ça t’arrivait de l’oublier encore, tu saurais maintenant quoi prendre pour t’aider à passer le long épisode désagrable du lendemain de veille.

Tout ce que tu retrouves dans cet article est généralement disponible à nos deux magasins. Et plus!

Santé, et prends soin de toi, amateur de bière!

*comme la grande majorité des boissons sans alcool (notamment les bières), le kombucha contient une très mince quantité d’éthanol dû au processus de fermentation. Cette quantité (moins de 0.5%) est légalement considérée sans alcool. Fait intéressant, plusieurs nourritures communes contiennent des traces d’alcool, comme le pain, le jus de fruit gardé longtemps au frigo, etc.

Partagez cet article

Suis-nous par courriel ou par texto.

Inscris-toi!

Pour ne rien manquer,

suis-nous!

Infolettre

On t’envoie des nouvelles environ une fois par mois pour que tu saches tout le temps ce qui se passe par chez nous. Au menu : chroniques, concours et évènements à ne pas manquer!

Nouveautés textées

On t’envoie un SMS pour te dévoiler avant tout le monde nos nouveaux arrivages de la semaine!